Si vous vous rendez en Inde, vous aurez très certainement l’occasion de croiser des hommes et des femmes arborant une marque sur leur front. Pourquoi cela ?

Deux sortes de marques sont portées, à ne surtout pas confondre : le Tilak, porté par hommes et femmes, et le Bindi, lequel est plutôt réservé à la gente féminine.

Le Tilak est un symbole religieux et représente une forme de bénédiction. D’une façon plus précise, il symbolise le troisième œil de Shiva, situé à l’emplacement du 6ème chakra, soit là où se trouvent les facultés psychiques. Les indiens l’arborent au début de tous les rituels religieux, mais également en signe de bienvenue, lorsqu’ils reçoivent des invités.

Le Bindi quand à lui n’a aucune connotation religieuse, et relève purement de l’esthétique. Il est souvent assorti à la tenue, et peut être sous forme de poudre ou bien de bijoux autocollants.

Vous remarquerez peut-être également que certaines femmes arborent une ligne rouge* tracée avec cette même poudre à la racine des cheveux : il s’agit du Sindur, un symbole démontrant qu’une femme est mariée. Cette ligne est initialement tracée par le mari lors de la cérémonie du mariage, et les femmes célibataires ou veuves n’ont en aucun cas le droit de la porter.

* Dans la culture hindouiste, le rouge est la couleur symbolisant la force et l’énergie vitale.

Envie d’en apprendre plus sur l’Inde et sa culture ? Découvrez vite nos circuits en Inde !

Auteur

Ecrire un commentaire